Shahrzad Ashradi

Visitez le site officiel de Shahrzad Ashradi.

Seul le son demeure est l’histoire de l’artiste montréalaise Shahrzad Arshadi, qui prend contact avec une femme exceptionnelle, Ziba Kazemi, après sa mort tragique au mains des autorités iraniennes pendant l’été 2003. Projet experimental et innovateur utilisant les paroles, les archives sonores et la voix de Ziba Kazemi elle-même, Seul le son demeure est un document vivant qui honore et célèbre la vie de cette montréalaise.

 

Une performance de théâtre sonore 

 

Basée sur la vie de Ziba Kazemi

 

Auteur et Metteure en scène: Shahrzad Arshadi


  1. Pas encore de commentaire.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :